Worldandwide.com

Doublé pour Abloh à la PFW 2019

Doublé pour Abloh à la PFW 2019

Faisant partie des vedettes de la mode contemporaine, patron de sa propre marque Off-White™ et directeur de l’homme chez Louis Vuitton : Virgil Abloh fascine autant qu’il suscite l’admiration. La première semaine de la  Fashion Week parisienne 2019 était un coup de projecteur attendu par le monde de la mode. Le créateur hybride en ressort grandit, encore. 


Pour la petite histoire, Virgil Abloh est né le 30 septembre 1980 à Rockford, dans l’Illinois. Durant son enfance, son idole reste le roi de la pop Michael Jackson. Il aime le hip-hop puis le skate. Véritable couteau-suisse sur pattes, il étudie le génie civil à l’Université du Wisconsin, puis l’architecture à l’Institut de technologie de l’Illinois. C’est à l’âge de 22 ans, qu’il devient le conseiller créatif d’un certain Kanye West au sein de la société DONDA. On est alors en 2002, deux ans avant la sortie du classique The College Dropout (2004). Puis en 2012, l’homme longtemps resté dans l’ombre à apprendre les ficelles du métier, annonce le nom de sa première marque : PYREX VISION.


OFF-WHITE COLLECTION A/W 2019

(LOOKBOOK 1/2)


(© Off-White)


Le profil de Virgil Abloh plaît alors à la maison Louis Vuitton. Pourquoi ? « Influenceur » ou « leader d’opinion » dans le milieu, ce dernier est très en phase avec la génération Y ou Z. Son compte Instagram, compte pas moins de 3,5 millions d’abonnés. DJ, designer et directeur artistique, le créateur d’origine ghanéenne est l’archétype du mec cool à qui tout réussi (ou presque). Si bien que sa nomination en tant que directeur artistique des collections homme Louis Vuitton depuis mars 2018 n’était qu’un secret de polichinelle avant même son annonce. Il succède ainsi à Kim Jones, continuant sur une ligne esthétique mêlant luxe et culture street. Pour 2019, Virgil Abloh entend bien marquer l’année dès son entame. Lieu du crime ? La Fashion Week de Paris.


OFF-WHITE COLLECTION A/W 2019

(LOOKBOOK 2/2)


(© Off-White)


PYREX VISION, une marque que portait une autre fashion victim A$AP Rocky (en short noir CHAMPION imprimé PYREX) dans le clip « WILD FOR THE NIGHT » en featuring avec Skrillex. Puis, un an après sa création, le mec décide de tuer sa création. Pour Abloh, PYREX VISION n’était qu’une chrysalide qui devait se muer en papillon. Ce papillon, c’est OFF-WHITE™ un label qui se veut ni trop chic, ni trop street. Verdict ? Les collaborations avec NikeKithLevi’s,  Jimmy Choo Ikea ne font que renforcer la hype et la folie qui entoure cette marque. Le compte en banque décolle aussi, bien évidemment.


LOUIS VUITTON™ COLLECTION A/W 2019

(LOOKBOOK 1/2)


(© Alessandro Lucioni/GORUNWAY)


On débute par le défilé Off-White™ de cette Fashion Week de Paris (du 15 au 24 janvier 2019) avec une collection automne/hiver 2019 intitulé « Public Television ». Leitmotiv ? Notre consommation de la télévision à travers la mode. On y retrouve énormément de superpositions de publicités en plus de contenus projetés sur écran. Des pièces graphiques, des logos blanc cassé, des jeans super-size, des imprimés graffitis et enfin des pièces en Gore-Tex. Sur le runway, on a retrouvé les rappeurs Offset et Playboi Carti sur le podium.


LOUIS VUITTON™ COLLECTION A/W 2019

(LOOKBOOK 2/2)


(© Alessandro Lucioni/GORUNWAY)


Pour la prestigieuse maison Louis Vuitton, la deuxième collection de Virgil Abloh a été dévoilée entre musique et théâtre. L’esprit est aux années 2000 : imprimés brillants, costumes boxy, vestes oversize, pantalons cargo, multiples drapeaux déclinés sur des pièces entières ou en accessoires. Une sélection très monochrome centré sur le coloris gris. Enfin des sneakers réfléchissants. L’hommage à Michael Jackson est très subtil mais visible, source d’inspiration déclarée d’Abloh pour cette collection. Un casting Des gants blancs, un imprimé « MJ » ou des mocassins. Il inclus même le drapeau de l’Etat d’origine de Michael Jackson, l’Indiana, dans l’une des pièces plissées aux motifs de drapeaux du monde entier.


Le bilan, un alliage innovant entre inspirations du street-wear avec un savoir-faire luxueux. Dans ces deux collections, Virgil Abloh réussit un tour de force de très grande envergure : Continuer à faire exister sa marque OFF-WHITE tout en tissant un avenir qui s’annonce radieux pour Louis Vuitton et lui. Jusqu’où ira-t-il  ?  Pour le prix, c’est une autre question.

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *